Pa l'arbre
Accueil du site > Afrique > Cameroun : l’empire noir de Vincent Bolloré

Audio

dimanche 24 janvier 2010

Émission Interception du 29 mars 2009 sur France Inter

Vincent Bolloré est sans doute aujourd’hui l’un des hommes d’affaires français les plus puissants et les plus influents. Un homme d’affaires qui sait choisir et cultiver ses amitiés. C’est sur un yacht lui appartenant que Nicolas Sarkozy était allé passer quelques jours de repos, juste après son élection à la présidence de la République, en mai 2007.

Héritier d’un groupe industriel familial, Vincent Bolloré a bâti en quelques décennies un véritable empire diversifié dont le chiffre d’affaires est estimé à plus de 6 milliards d’euros. Une partie de cette fortune est désormais réalisée sur le continent africain. Par le biais de diverses sociétés, le groupe Bolloré occupe une place déterminante dans les économies de Côte d’Ivoire, du Congo, du Gabon ou du Cameroun. Dans ce dernier pays, il contrôle en grande partie le port autonome de Douala, les chemins de fer et des plantations de palmiers.

A l’approche d’une tournée de Nicolas Sarkozy dans plusieurs pays africains, Benoît Collombat a enquêté au Cameroun et a recueilli des témoignages inédits de camerounais qui décrivent les réalités concrètes de cet empire et sa face sombre, héritage direct d’une « françafrique » avec laquelle Nicolas Sarkozy prétendait rompre à son arrivée à l’Elysée.

>> Ecoutez la réponse du groupe Bolloré, par la voix de Dominique Lafont, directeur général Afrique du groupe Bolloré...

 RSS 2.0Suivre la vie du site